Lexique végétal

Sommaire :



Feuillage :

Le feuillage d'une plante est un de ses attributs décoratifs. La couleur, la forme, et la grosseur des feuilles sont variables d'une espèce à l'autre. Il existe deux types principaux de feuillages, le feuillage caduc et le feuillage persistant.

Une plante au feuillage caduc veut dire que les feuilles de la plante ne vont durer que quelques mois, et qu'elles vont tomber. Habituellement, les feuilles apparaissent au printemps et tombent à l'automne.

Une plante au feuillage persistant va conserver ses feuilles pendant plus d'une année. Les feuilles ont donc une plus longue durée, et le remplacement d'une feuille ne se fait pas automatiquement avec le changement de saison.

Une plante au feuillage semi-persistant est en fait une plante qui conserve ses feuilles bien que celles-ci soient remplacées de toute façon à la belle saison.


Exposition :


L'exposition de vos plantes est un élément essentiel à leur développement, elles ont des besoins différents de lumière et de chaleur. Il est important de suivre les indications qui vous sont données.

Ensoleillée : votre plante a besoin de soleil, cependant une exposition plein sud ne va pas toujours convenir, sauf pour les espèces méditerranéennes (olivier, palmier...). Il leur faut beaucoup de lumière mais attention au soleil brûlant aux heures les plus chaudes.

Lumineuse : votre plante a besoin de beaucoup de lumière, il faut à tout prix éviter le soleil direct ce qui pourrait brûler votre végétal.

Mi-Ombre : votre plante peut supporter du soleil mais pas aux heures les plus chaudes, une exposition à l'Ouest est idéale.

Ombre : votre plante a besoin de fraîcheur, c'est à dire d'une absence de soleil direct, mais avec quand même une certaine luminosité.

Arrosage:

L'arrosage est un des facteurs les plus importants pour le bon développement des végétaux surtout quand ceux-ci sont cultivés en pot.

Pour que votre sol reste le plus possible humide, paillez- le lors des beaux jours. Cela permet de garder l'humidité et évite la pousse des mauvaises herbes. Utilisez pour ce faire de la tourbe, des écorces de pin …

Pour les plantes vertes, n'arrosez pas directement avec l'eau froide du robinet, laissez l'eau se réchauffer pour qu'elle soit à température ambiante. Vous éviterez ainsi les chocs thermiques.

Quand arroser ?

Attention certaines plantes craignent l'excès d'eau (olivier...), il est important de laisser sécher la terre entre deux arrosages surtout en automne et hiver.

N'arrosez jamais vos plantes extérieures pendant une période de gel, vous risquez de faire geler votre plante ce qui la condamnerait.

En principe, l'arrosage s'effectue plutôt le matin ou dans la soirée.

Les végétaux cultivés en pot préfèrent un apport d'eau le matin au printemps. En été, effectuez des arrosages le soir, pour éviter l'évaporation de l'eau dans la journée. En automne en revanche, vous pourrez arroser en milieu de journée.

Hivernage:

Lorsque surviennent les premiers froids et gelées hivernales, les plantes entrent dans un repos végétatif. Il est important de les protéger du gel et du froid pour les retrouver au printemps dans de bonnes conditions.

Il faudra souvent une période très froide et prolongée pour mettre en danger vos plantes, cela dépend des espèces, renseignez vous sur leur résistance au gel.

Quelques gestes simples vous permettront de les protéger facilement.

Le paillage et le buttage

Le paillage permet d'atténuer l'effet du gel en protégeant les racines. Il a aussi l'avantage d'être un bon fertilisant et d'apporter les nutriments nécessaires à la plante.

Le buttage consiste à relever la terre en forme de butte au pied des plantes pour protéger leur racines du froid hivernal. Le buttage peut être complété d'un paillage.

Le voile d'hivernage

Le voile d'hivernage est un tissu léger et non tissé qui laisse passer la lumière et est perméable à l'air et à l'eau. Il vous permet de gagner quelques degrés.

Vous pouvez le trouver en jardinerie ou même en grande surface.

Il a pour but de créer un microclimat protecteur et de protéger contre la grêle, la neige, le gel...


En revanche, le voile d'hivernage n'assure pas une protection suffisante pour les plantes non rustiques lors de grands froids. Aussi, les plantes non rustiques qui ne résistent pas en dessous de -5° cultivées en pot doivent être hivernées (c'est à dire mis hors gel dans une pièce fraîche et éclairée).

Pour cela, placez les dans des locaux lumineux et assez frais, entre 0° et 15°C : serre, véranda, garage, sellier... ou tout autre endroit aéré et hors gel. Rentrez les à une période où l'écart entre l'intérieur et l'extérieur n'est pas trop important.

  • Placez vos plantes à l'endroit le mieux protégé du froid et du vent.
  • Mettez un bon paillage au pied de la plante.
  • Protégez dès les premières gelées avec un voile d'hivernage.
  • Placez un isolant entre le sol et votre pot (polystyrène,bois...)
  • Taillez arbres et arbustes avant l'arrivée du froid.
  • Secouez la neige des arbustes persistants, elle maintient une température proche de 0° sur le feuillage.
  • N'arrosez jamais vos plantes lorsqu'il gèle surtout si elles sont en pot.



Terreau:

A quoi ça sert ?

Utilisé comme substrat pour la culture des végétaux, en pot ou en pleine terre, le terreau permet notamment :

  • un bon développement des racines dans un substrat aéré ;
  • une stimulation au démarrage ou à la reprise de la végétation, grâce aux éléments organiques présents dans le terreau (fumier, compost, algues...) et aux engrais qui lui sont ajoutés la plupart du temps ;
  • une optimisation de l'eau d'arrosage et des apports nutritifs.


Les différents types de terreau

Il existe différents types de terreaux, il faut le choisir à la fois en fonction des cultures envisagées et de la nature de votre sol si le terreau est utilisé pour des cultures en pleine terre :

Dans la majorité des cas un bon terreau universel est suffisant pour une bonne culture, il faut être vigilant si vous souhaitez rempoter : des cactées, des plantes de terre de bruyère, les oliviers ou des orchidées, dans ce cas prenez un terreau adapté.


Terreau universel ou plantation, théoriquement pour tous les usages.

Terreau de feuilles : c'est un terreau universel de très bonne qualité, issu de la décomposition de feuilles mortes. Il convient à tous les usages.

Terreau horticole, pour la culture des fleurs et arbustes fleuris.

Terreau pour semis et rempotage : terreau particulièrement léger, contenant du sable. La terre de jardin, même bonne, est souvent trop dense pour la réussite des semis.

Terreau pour plantes vertes et plantes fleuries en pot : terreau de bonne qualité, souple, perméable, qui ne se tasse pas, enrichi en engrais.

Terreau pour gazon : terreau fin et léger à utiliser pour regarnir par terreautage les zones abîmées.

Terreau potager : terreau riche en matières organiques, contenant de l'azote, du phosphore et du potassium en quantités adaptées à la culture des légumes.

Terreau pour cactus et plantes grasses : terreau riche en sable, pour un bon drainage.

Terreau pour orchidées : terreau très aéré, dont la composition inclut souvent des écorces.

Terreau pour agrumes : terreau riche en argile, pour une bonne régulation de l'eau.

Enfin, il existe des terreaux « spécial olivier », « spécial géraniums » et « spécial rosiers », qui n'ont rien de très spécifiques, on peut les considérer comme de bons terreaux horticoles.

Maladies (insectes, champignons):


Pucerons (les feuilles s'enroulent et collent)

Les pucerons sont de redoutables insectes qui s'attaquent aux feuilles pour en extraire la sève. Les feuilles finissent par s'enrouler et par coller.

Traitement

- La coccinelle : elle consomme les larves de pucerons.

- Purin d'orties ou de fougères : se vend en jardinerie

- L'eau savonneuse : faire fondre 150g de savon de Marseille et 1cs d'huile dans 1L d'eau et pulvérisez le mélange sur la plante.

- Les plantes répulsives : certaines plantes sont réputées pour éloigner les pucerons : œillet d'Inde, menthe, thym, absinthe, lavande... Plantez-les à proximité des cultures exposées.

Cochenille (amas blanchâtre)

La cochenille farineuse est l'un des parasites les plus fréquents sur les plantes d’intérieur. Elle a une forme ovale et se recouvre d'un amas blanchâtre qui lui donne un aspect cotonneux.

Traitement

Si votre plante est atteinte, dès leur apparition supprimez-les avec un chiffon imbibé d'alcool à 90° ou d'eau savonneuse, puis rincez ensuite à l'eau claire.

Puis traitez avec un produit anti-cochenille.

Il faut traiter rapidement dès l'apparition des symptômes au risque que votre plante soit envahie et condamnée.

Prévention

Effectuez un traitement contre les cochenilles de l'automne au début du printemps, 3 à 4 fois durant cette période.

Araignées Rouges (petits points blancs ou jaunes puis jaunissement de la feuille)

Les araignées rouges prolifèrent et s'attaquent aux plantes lorsque l'atmosphère est plutôt chaude et sèche. Elles se nourrissent de la sève des plantes en suçant les feuilles.

Elles sont difficilement visibles à l’œil nu.

On peut repérer une attaque grâce à l'apparition de petits points blancs ou jaunes puis au jaunissement complet de la feuille ou en vaporisant de l'eau sur la plante et en regardant si des toiles se dessinent autour des feuilles.

Traitement

Les araignées rouges aiment l'air sec, vaporisez donc de l'eau sur le feuillage afin de créer un environnement humide, cela peut suffire en cas d'attaque peu importante.

Si ca ne suffit pas, achetez un acaricide vendu en jardinerie.

La Moniliose (tâches brun clair sur les fruits)

La moniliose est un champignon ravageur des arbres fruitiers. Il attaque les fruits, une tâche brun clair apparaît et s'agrandit, le fruit finit par pourrir.

Traitement

Si votre arbre est touché, ramassez ou faites tomber les fruits atteints et jetez-les.

Prévention

Il est important d'éclaircir les arbres fruitiers s'ils portent une récolte trop abondante. Il faut supprimer une partie des fruits encore jeunes, pour qu'ils ne soient pas en contact les uns avec les autres.

En hiver, après la chute des feuilles, pulvérisez de la bouillie bordelaise, 2 à 3 fois à 15 jours d'intervalle.

Supprimez aussi le bois mort et la mousse qui sert de refuge à ce parasite.